En Ondas setmana 19 Antoine Cottereau Entervista sancèra

En Ondas de Domenja Lekuona dimèrcs 1èr a 9h lo ser, dijaus 2 8h lo ser e dimenge 5 de mai a 11h.
Diccionari d’Expressions e de locucions occitanas Romieu – Bianchi – Caubert. 6000 expressions, 736p., Vent Terral 2013. Presentacion lo 11 de mai a Espalion (Avairon)
E n’ètz d’avís : Built it green = Bastitz v’ac verd !
L’entervista d’aquesta edicion qu’ei en francés. Lo dimars ser lo 9 d’abriu de 2013, Antoine Cottereau, 26 ans, que devisava a L’Entropie, la libraria-licéncia 4 de l’arrua Bernadòta a Pau.
(non son pas mei d’actualitat las datas – pistatz-lo lo còp que vien !)
Las musicas d’En Ondas
* Taraf de Haidouks Musica deus Tsigans de Romania Balada Conducatorolui (balada deu dictator)
* Antologia de la musica deus Pigmèus Aka Rituau de davant caçar
* Coll. CNRS & Musée de l’homme Flûtes du Rajasthan Flabuta nar e cant
* Musique deu pigèu Bibayak Mebasi jòc vocau
* Les voix du Monde anthologie des expressions vocales CNRS Papoasia Navèra Guinèa (PNG) pòble Kalulin Heyalo

Bal de Verd e Blu de cap a miejanueit a dinc a 2h deu matin ! La Hèsta de la prima

Bal gascon VERD E BLU

La mei grana hèsta de la prima en Bearn        
PRIMTEMPS DE L’ARRIBERA










Data : 27/04/2013 – 21:00 – 02:00
Lòc : Salle des fêtes Saint-Pé-de-Léren 64270
Verd e Blu au Primtemps de l’Arribèra !

Un bal hèit entaus dançaires de tota traca per musicians sensibles, inventius e plen d’umor : 
valors seguras deu saber har dançar gascon.

Un bal fait pour les danseurs quels qu’ils soient, par des musiciens sensibles, inventifs et plein 
d’humour : valeurs sûres du savoir faire danser gascon.

En Ondas setmana 16 Pierre Joris Podcast Influéncia deus trobadors

Domenja Lekuona que perpausa en difusion tornar ua emission deu 11 de heurèr de 2009.
Edicion excepcionau d’EN ONDAS. En podcast  ací.
La conferéncia de 
Pierre Joris « L’influence des trobadours sur la littérature anglo américaine »
Portrèit en 2007 de Pierre Joris

Pierre Joris © Katia Feltrin

Qui sap que la prumèra literatura en lenga populara, l’occitana qu’influéncia tostemps uei la literatura mondiau ?
Pierre Joris que da a enténer documents excepcionaus : d’Ezra Pound e Paul Blackburn.
Conferéncia dada a L’Estivada de Rodés en julh e a Luishon en aost de 2008.
Cuelhuda a la volada a Luishon per Joan Francés Tisnèr : enregistrament e montatge. 

Sonaus  de Joan Francés Tisnèr Ompra o só (Mixel Etxekopar) & Har e tornar har lo quatuor de Saxofònes (Saxifilles)

Primtemps de l’Arribèra JF Tisnèr, Verd e blu

Adishatz beròi monde,
Pour toutes celles et ceux qui nous ont posé la question, « Comment s’inscrit-on au Primtemps, reste t-il des places pour les stages du samedi 26 avril ? » etc…
Alors, oui, il reste des places, et pour tous les stages :
Acordeon diatonic : Joan Francés Tisnèr, branlos e sauts deu Biarn, tribalh deu frasat de la dança, tecnica d’ornamentacions.
Mutil Dantza : Patxi Larralde, danças deu Baztàn, l’équivalent de nos sauts, mais du côté d’Arizkun, Elizondo, avec une dynamique, une gestuelle très particulière.
Rondèus de Gasconha cantats : Elsa Chartres e Mirelha Loubet, approche de différents pas en lien avec la dynamique du chant.
Sauts biarnés : Initiation à la technique des sauts par l’association Chancaires, approche des styles recueillis localement.
Borrèias d’Arièja : Alain Servant proposera d’aborder autant le chant que la danse, relatifs à ce répertoire.
Le samedi soir, Arièja vs Baztàn, Alain Servant compte sur les stagiaires pour venir chanter avec lui sur scène, lors du bal, tandis que Patxi Larralde et ses acolytes lui donneront la réplique. « Battle capvath las montanhas », ce disen.

Le bulletin, pour celles et ceux qui veulent s’inscrire, est en pièce jointe, les inscriptions restent ouvertes.
Plan segur, il y a d’autres raisons de venir au Primtemps, expo et atelier permanent de fabrication de jouets, passejada de l’arribèra, tots los concèrts, los casaus deus mainats e deus mei grans, béver un còp, cantar se’n ua, mustra deus lutèrs, parc de chancas, e la serada projeccion, lo dijaus ser 25. Tà la damora, que carrà viéner véder tà saber.
Voilà, je crois avoir répondu à la question, veuillez m’excuser pour celles et ceux qui ne l’avaient pas posé, la question, et qui donc n’attendaient pas de réponse. Mais n’oubliez pas de passer au Primtemps de l’Arribèra, augan « Los Casaus ».

Merci, adishatz brave monde, portatz-ve plan.

Matiu

NY’ÒC Trobadors a Nava York

Infos pratiques
NY’OC Trobadors, le 21 avril à 15h

Bowery Poetry Club, 308 Bowery, NYC

Plus d’informations ici

L’occitan, langue morte? Certainement pas pour les NY’OC Trobadors. Artistes, compositeurs, anthologistes, poètes, répartis de chaque côté de l’Atlantique, ils se sont réunis pour faire revivre la culture occitane à travers trois résidences artistiques et une anthologie poétique.
La première présentation aura lieu ce dimanche 21 avril, au Bowery Poetry Club à NoHo, puis ils continueront leur travail et en présenteront une nouvelle version en Gascogne, dans le Sud-Ouest de la France.
Joan Francés Tisnèr, Jakes Aymonino, Pierre Joris, Domenja Lekuona et Nicole Peyrafitte sont tous trilingues  (occitan, anglais et français). Leur rencontre et la décision de créer ensemble un projet multimédia, mêlant chants, textes, projections et danses de manière complémentaire, s’est faite de manière très naturelle. Ils partageaient tous les cinq ce désir de faire revivre la culture occitane et les créations artistiques extrêmement riches des troubadours du XIème siècle à nos jours. “Ce qui nous interpelle c’est que ces dix siècles d’écrits, personne n’en parle, pas même les médias, alors les gens ont tendance à croire qu’il n’y a pas eu de créateurs occitans“, explique Domenja Lekuona, chargée de la documentation du spectacle.
Car si beaucoup d’entre nous ont déjà entendu parler des troubadours, peu connaissent vraiment la culture occitane. Et c’est ce que reprochent nos cinq artistes au système français, “en France on ne parle pas des troubadours, alors que la poésie américaine a mis sur le devant de la scène l’importance de cette tradition occitane. Les Etats-Unis ont compris que toute création vient du brassage des cultures“, rappelle Pierre Joris, poète, traducteur et anthologiste installé à New York depuis cinquante ans.
Si leur projet est bien de faire connaître au public la poésie et la culture d’Occitanie, les artistes se défendent de tout passéisme. “Il y a eu une folklorisation autour des troubadours. Mais nous ne sommes pas en costume en train de faire des danses anciennes, nous sommes des troubadours cybernétiques, on ne fait pas dans la reconstitution“, précise Nicole Peyrafitte.
La scène new yorkaise les a accueillis à bras ouverts, et nos troubadours des temps modernes ont reçu le soutien de nombreuses associations d’envergure telles que le Poet House ou City Lore. “Ce pays est comme un bol d’air frais pour notre création. C’est une toute autre vision d’égalité, sans principe de hiérarchisation de cultures“, conclut Pierre Joris en souriant.

Antoine Cottereau paisan-vagamond


Dimars ser lo 9 d’abriu, Antoine Cottereau, 26 ans, que devisa a L’Entropie, la libraria-licéncia 4 de l’arrua Bernadòta a Pau.

Moment de gràcia de trabucar lo paisan-vagamond, un d’aqueths encontres qui comptan.

Que partatja, tranquille, la soa experiéncia illustrada per diaporamas entercalhats de filmòts. Un camin de la seda on v’embarca dab umor, gaujor, sensibilitat e luciditat dinc a en Papoasia en passar peu Maramurès de Romania, peu Curdistan turc, per l’Iran (e i apréner lo farsí), lo Rajasthan, los Imalaias, l’Índia… dinc a la dusau mei grana isla deu monde : la Papoasia. Que’s presenta tot purmèr au noste micro : entervista en francés de trobar ací.

Qu’ei sus Pau quauques dias enqüèra Antoine Cottereau : aqueste dijaus 11 d’abriu a 7 òras deu ser a la bòrda de la MJC Berlioz. Encontre organizat per laMaison de la montagne que’s perlongarà dab un repaish turc ; e divés lo 12 d’abriu qu’averatz lo parat de l’encontrar au restaurant de l’arrua Tran La Magie de la casserole, tostemps a Pau tostemps a 7h lo ser.

Entervista sancèra cuelhuda per Domenja Lekuona dens En Ondas deu 1èr de mai. En aténer bon encontre dab Antoine Cottereau paisan-vagamond !

Envità’u ? 0761480791. Ne saber mei ? http://paysanvagabond.wordpress.com/


%d bloggers like this: